Ludwig Verschatse, dirigeant AOD AOP

Ludwig Verschatse.
Président Directeur Général d’AOD.

Phone Number 03 21 67 67 97

E-Mail service-clientele@a-o-d.com

Professionnalisme & Humanité

Le Mot du Président

Messieurs les députés,
Monsieur le Maire, Messieurs les Maires des communes avoisinantes,
Mesdames et Messieurs les élus du Conseil Municipal de Lens,
Mesdames et Messieurs les élus,
Mesdames et Messieurs,
Chers Amis,
Ce soir, j’ai le grand plaisir de vous recevoir à ce cocktail d’inauguration de la nouvelle agence de deux entités ;
AOD et AOP, qui sont un peu comme mes enfants.
La lettre A et la lettre O sont l’acronyme de Angus et Octave, le prénom de mes propres enfants ; c’est dire le sentiment et l’implication qui me meut depuis leur création, il y a de cela maintenant un an.
Vous avez grandement contribué à faciliter leur développement en prenant le temps de me recevoir, de nous accompagner dans nos démarches, de croire en NOUS.
Merci.
Vous nous avez également confié des patients afin que nous puissions vous faire la démonstration que ce que nous avions à offrir à notre prochain.
Merci.
Grâce à vous, nous avons développé et contribué à l’emploi de nos concitoyens. Depuis sa création en avril 2016, nous avons effectivement créé 36 emplois en 11 mois, et nous projetons d’en créer cette année 3 à 4 mensuellement jusqu’à terme 2017 et plus encore en 2018.
Nous nous développons sur l’agglomération de Lens-Liévin bien sûr, mais également sur celle d’Hénin-carvin, de Béthune-Bruay-Nœux et dans l’Arrageois.
Merci de votre confiance.

La raison principale d’être aujourd’hui parmi vous est, comme vous le savez, l’inauguration de notre siège social.
Mais au-delà de cet événement, vous évoquer un problème d’intérêt général : la très lourde responsabilité que l’on a tous à l’égard des personnes âgées, des personnes à mobilité réduite.
C’est à la fois une tâche immense, mais également un honneur que de veiller sur nos aînés, et leur assurer des conditions de vie dignes du respect que nous leur devons.
La prise en compte de la dépendance est un sujet national et sociétal de première importance et nous devons ensemble trouver les solutions pour assurer, demain, son financement et aujourd’hui les moyens de répondre aux attentes des personnes âgées.
Tout d’abord, en les aidant à rester le plus longtemps possible à leur domicile et dans leur environnement.
C’est que nous essayons humblement de faire chez AOD.
Ensuite, lorsque la situation l’impose, en leur offrant une prise en charge globale dans des établissements spécialisés, au plus près de leurs aspirations et préoccupations personnelles.
Le bien-être de nos aînés est devenu l’un des enjeux essentiels des politiques publiques, qui ont déjà comblé, dans ce domaine, de nombreuses lacunes.
Même si beaucoup a été fait, il reste encore et toujours beaucoup à faire et nous nous devons de nous y employer chaque jour aux côtés des collectivités, des communes, du département, et de l’état.
Sachez que nous répondrions présent si vous aviez besoin de notre collaboration pour vous aider à innover, sur de nouveaux concepts de prises en charge.
La dépendance doit, pour l’Etat, pour les Collectivités, pour chacun d’entre nous, être une préoccupation majeure voir capitale.
Nous avons été, nous sommes ou nous serons tous un jour ou l’autre confrontés, à travers un proche, un être cher, aux problèmes qu’elle provoque.
Pas une famille à Lens, ou plus largement en France, ne sera épargnée, et la dépendance ne peut être traitée ni dans l’indifférence, ni par l’approximation.
C’est pour cela que chez AOD, nous sommes exigeants :
Exigeants sur le recrutement, sur la rigueur du fonctionnement de la prise en charge, sur la disponibilité (nous sommes en permanence téléphonique 24h/24, 7j/7), sur le bilan environnemental et individuel du patient, sur la qualité de nos interventions : notre professionnalisme est au cœur de notre priorité et de notre devoir.

Cet vision, cette volonté est essentielle.
Elle est devenue, comme je vous le disais, un enjeu majeur de solidarité, auquel le département du Pas de Calais, les communes de la CALL, l’intercommunalité ont la volonté de répondre.
Nous sommes, ici, au cœur de nos compétences et nous souhaitons être un partenaire à vos côtés.

AOD signifie Aide et Organisation à Domicile.
Elle est née de la volonté d’apporter un service différent encrée au cœur de l’humain.
A la question, pourquoi avoir voulu créer ce concept, nous répondrons : « plongeons-nous un instant dans la genèse de ce qui allait devenir une formidable aventure. »

Je m’appelle Ludwig Verschatse, j’exerce la profession de kinésithérapeute depuis 14 ans. L’orientation de carrière vers le soin et le mieux-être des autres n’est pas le hasard d’une vie.
Chaque jour, la moitié de mon temps est imparti au domicile où j’ai rapidement constaté le manque de visibilité du besoin global de la personne âgée et ou handicapée.
L’aide pratique que nous apportons, ne doit être qu’un deuxième temps, après une analyse fine et complète du patient, de son environnement et la mise en place d’un protocole de prise en charge, y incluant les besoins humains et environnementaux adaptés.
Ce n’est que dans trop peu de cas que l’on rencontre cette attention qui doit être pourtant toute particulière.

Ma formation me permet d’avoir cette compétence et de la prodiguer via mon équipe au service des autres.
Ma volonté de mettre en place AOD a encore été plus déterminante lorsqu’un jour à mon tour, ma grand-mère eut besoin de mes compétences.

L’humain doit être recentré au cœur de toute motivation de soin.
Il faut aussi penser plus loin, et avoir une vision, des objectifs, à moyen et long terme.
Je veux innover dans le domaine de la dépendance et donner tous les moyens aux personnes qui le nécessitent d’être chez elles dans les meilleures conditions.
Je pense à l’aide de technologies émergentes qui peuvent être de merveilleuses complémentarités dans ce domaine. Je pense à la domotique, à la robotique et à tant d’autres ressources, qui, bien orientées, et judicieusement utilisées révolutionneront ce domaine.
Je m’emploierai très fermement à cet orientation pour lui faire tenir toutes ses promesses.
Je tiens à remercier mes collaborateurs, sans qui, rien ne serait possible : Monique, aux relations humaines, Géraldine à la relation clients et planning, Caroline, notre infirmière.
Je veux surtout mettre en lumière les auxiliaires de vie de chez AOD, métier qui par essence ne peut être qu’une vocation.
Elles sont celles qui aident et partagent le quotidien de nos patients, de nos ainés, de nos citoyens en manque d’autonomie.
Elles sont notre image, notre philosophie, mise en pratique au service de l’autre.
Et quelle fierté de voir cette émulation au service de son prochain.

AOD est une équipe à part entière et forme un tout.
Sans l’autre, nous ne serions rien.

AOD, c’est la prise en charge de qualité, globale et professionnelle qui en fait aujourd’hui une de mes plus grandes satisfactions.
Je finirai ce discours par cette citation de Platon :
« Je déclare que la vertu, c’est le désir des belles choses avec le pouvoir de se les procurer. »
Ménon de Platon – Platon
Je vous remercie d’être ici ce soir, de nous accompagner, de tailler avec nous dans la pierre cet événement, qui fera partie de notre histoire, aux services de nos aînés, de leurs familles, du territoire, et qui ne fait que commencer.

Ludwig Verschatse.
Président Directeur Général d’AOD.